France bivouac et tourisme Index du ForumRechercherMembresS’enregistrerConnexion



 Bienvenue 
Bonjour « Invité » , bienvenue sur le Forum des baroudeurs touristiques, motorisés ou sportifs, qui pratiquent le bivouac, sous toutes ses formes .
l'écologie contre les véhicules dans la nature : Les contre arguments !

 
   France bivouac et tourisme Index du Forum -> Les spots légaux, parcours et idées. Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Le Bison
Administrateur

En ligne

Inscrit le: 21 Déc 2016
Messages: 1 178
Localisation: Herault

MessagePosté le: Mer 10 Jan - 18:33 (2018)    Sujet du message: l'écologie contre les véhicules dans la nature : Les contre arguments ! Répondre en citant

Que veut dire être écologiste ? C'est un vaste débat.

Il semblerait que l'écologie se nourrisse et se réalise d'un affrontement. Il y aurait les méchants, qui ne se soucieraient que de leur confort et porte monnaie, complètement incessibles aux dégâts irrémédiables que l’humanité inflige à notre bonne vieille planète. Et dans le camp adversaire, se trouveraient les supers héros garant de l'intelligence universelle et salvatrice, qui n'ont comme objectif, que celui de sauver l’humanité de ses propres vices.

Il nous faudrait donc choisir entre les méchants et les gentils.  Entre les pollueurs, fossoyeurs de notre monde, et les ayatollahs de l'intégrisme écologique. Vu sous cet angle il s'agit d'un choix Cornélien, d'autant qu'apparemment entre les deux extrêmes, il n'y aurait aucune offre, aucune mesure, aucun compromis, le néant.

Comme la nature a horreur du vide, tous les partis politiques écologistes se sont empressés de remplir cet espace.
Les méchants habiteraient dans les villes, dans leurs forteresses capitalistes imprenables, et les écologistes règneraient sur tout le reste du territoire, sur les campagnes, les forêts, les plaines, les marais, les montagnes, etc.... Et sans trop savoir ni comment, ni pourquoi, tous les habitants non citadins, se sont retrouvés à devoir obéissance et allégeance aux écolos.

Nous avons donc pris comme argent content et pour habitude, d'aimer ce qu'ils aimaient, de détester ce qu'ils détestaient, de nous placer où ils le désiraient, et de nous comporter comme bon leur semblait, car nous n'avions pas envie de ressembler à des méchants.

Cependant ...... certains, aprés avoir accepté cette idéologie verte et salvatrice, se sont aperçus qu'il y avait des incohérences dans cet ordre magistral, que les décisions concernant les règlementations des parcs nationaux, et zones natura2000, n'allaient ni dans un sens d'éco responsabilité, ni dans un sens de profit quelconque, ni dans un sens de sauvegarde de la faune et la flore, les décisions n'étaient ni collégiales, ni démocratiques, et étaient imposées dans le seul but d'éloigner l’humain véhiculé, de ces zones.
Dans un éco système où l'homme n'est jamais intervenu, que la nature n'ait pas besoin de lui, se concède..... Mais dans le paysage Français, c'est la symbiose du travail de l'homme et de l’adaptation du règne naturel, qui a portait les fruits d'une telle richesse et diversité.
La nature Française sans l'homme, n'est plus du tout la même, l’ordre écologique s'en retrouve bouleversé, ainsi que son bio top., et les résultats ne sont absolument pas ceux à quoi pouvaient s'attendre les écologistes. Les espèces endémiques disparaissent, de nouvelles intrusives apparaissent, diminutions des espèces, appauvrissement de la flore, nouvelles maladies, etc.....

Il est donc temps de vérifier si toutes les doctrines écolos imposées ces dernières années, sont toujours d'une intelligence supérieure et irréfutable.

Prenons le cas tout simple de notre passion, et notamment de ceux qui prennent plaisir à randonner en véhicule en pleine nature, afin d'aller bivouaquer dans des endroits splendides.

Etat des faits: Au nom du respect de l'écologie, tout véhicule et surtout s'il est 4x4, doit être interdit en zone naturelle.
Bien................... Comparons donc les loisirs que préconisent les écologistes et comparons les avec le notre.

Vous êtes prêts, on y va :

 


 






On peut se rendre compte à quel point les loisirs verts imposés par les écologistes peuvent être considérablement plus dévastateurs pour l'écologie, que le simple fait de randonner en véhicule sur des chemins.

Qu'en pensez-vous ? Au nom de l'écologie devrions nous demander à supprimer tous les loisirs verts de masse? Le VTT, l'escalade, le canyoning, la randonnée pédestre en groupe, les canoés, etc.... Ou essayer de redonner une place normale, aux loisirs motorisés encadrés?
_________________
À coeur vaillant rien d'impossible.
Page Facebook : https://www.facebook.com/Volvoxc70offroad/


Dernière édition par Le Bison le Jeu 11 Jan - 12:40 (2018); édité 1 fois
Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Mer 10 Jan - 18:33 (2018)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Franc63


En ligne

Inscrit le: 06 Aoû 2017
Messages: 233
Localisation: Auvergne

MessagePosté le: Mer 10 Jan - 18:48 (2018)    Sujet du message: l'écologie contre les véhicules dans la nature : Les contre arguments ! Répondre en citant

Beau plaidoyer   ........... et quel pied si cela pouvait générer un dialogue des extrêmes !!! 


Félicitations Le Bison
_________________
Entre "dehors" et "dedans", j'ai choisi "dehors" .... c'est plus grand
François


Revenir en haut
Fabien68


Hors ligne

Inscrit le: 21 Fév 2017
Messages: 187
Localisation: Haguenau

MessagePosté le: Mer 10 Jan - 19:01 (2018)    Sujet du message: l'écologie contre les véhicules dans la nature : Les contre arguments ! Répondre en citant


"C'est certain que je n'avais jamais opposé les loisirs dit " vert et écolo" aux loisirs motorisés.

Nous avons pris l'habitude de considérer que tous les loisirs proposés par les écolos et syndicats d'initiatives, étaient bénéfiques et respectueux de l'environnement, et que tout ce qui était motorisé dans la nature, était dégueulasse et polluant.
Cette opposition est rentrée dans les meurs, et sert maintenant de loi inattaquable.

Mais le Bison, encore une fois, et je comprends mieux ses coups de gueule sur le sujet, démontre qu'il s'agit effectivement d'une hypocrisie sournoise et abjecte.

Il démontre et c'est imparable, que sous couvert de respect de l'écologie, les citadins et "intégristes verts", se sont simplement privatisés les plus beaux endroits, pour faire leurs loisirs tranquillement .

Loisirs extrêmement destructeurs de l'écologie justement, où ceux qui viennent détruire la nature, se donnent bonne conscience en rejetant la faute sur les motorisés, dont ils interdisent l’existence.

Comparer comme ça, points par points, les ravages et dégâts énormes sur la nature, que causent les sports écolos, par rapport aux loisirs motorisés sur chemins existants, est trés intelligent et finement observé.

Je ne l'avais jamais entrepris sous cet angle, et c'est vrai, qu'on est en droit de se demander pourquoi les écolos ont réussi à imposer leurs volontés et exploitations de la nature, au détriment des autres, alors que par endroit, ils commettent beaucoup plus de dégâts, que de simples passages de véhicules sur leurs chemins.

Il serait peut être temps de remettre les pendules à l'heure, et de communiquer sur cet axe."


Revenir en haut
Emilie


Hors ligne

Inscrit le: 04 Jan 2017
Messages: 169
Localisation: Annonnay

MessagePosté le: Mer 10 Jan - 19:04 (2018)    Sujet du message: l'écologie contre les véhicules dans la nature : Les contre arguments ! Répondre en citant

moi aussi je reposte içi ma précédente réponse.

j'avais envie de prendre la défense des protecteurs de la nature, contre les 4x4 et les motos cross, puis je me suis dit, que je trouvais génial d'aller descendre l'Ardèche en canoës de location, au milieu d'une marée d'autres canoës bariolés . jJe me souviens ne pas pouvoir trouver de coins sympas pour nous reposer ou manger, tellement qu'il y avait du monde partout.
Et honnêtement je râle beaucoup plus après une moto cross au fond d'une vallée perdue,  que contre 5000 personnes dans les gorges de l'Ardèche.
Je ralais plus contre 4 gars en 4x4 en pleine forêt de haute Loire, que contre tous les travaux pharaoniques des lignes TGV, ou de nouvelles zones commerciales.
Idem pour les spots d'escalade avec les amis.....

C'est vrai que lorsqu'on réfléchi j'avais très bonne conscience,  mais le discourt du Bison, relayé par vos expériences et analyses , portent à réfléchir.  Il faudrait veiller à ce qu'il n'y ait plus d'abus,  dans un sens comme dans l'autre.
_________________
La femme est l'avenir de l'Homme Wink


Revenir en haut
Sellois


En ligne

Inscrit le: 02 Jan 2018
Messages: 31
Localisation: Vosges

MessagePosté le: Mer 10 Jan - 19:23 (2018)    Sujet du message: l'écologie contre les véhicules dans la nature : Les contre arguments ! Répondre en citant

Tout à fait, il faudrait un juste milieu ... A la base, la Nature appartient à tout le monde... à la base ...


Possédant moi-même un 4X4 (depuis peu) ça n'est pas pour autant que j'envisage d'aller faire le sanglier dans les chemins, surtout par temps humide. Il y a des terrains pour ça. Il faudrait déjà commencer à respecter cela, on en serait pas à cette législation extrémiste ...


Par contre, rouler calmement en famille sur un chemin de bois en été , cela n'occasionne aucun dégât,aucune gène.
_________________
Suzuki Vitara 1.9 TD JLX


Revenir en haut
joe38


Hors ligne

Inscrit le: 05 Avr 2017
Messages: 89
Localisation: Bordeaux

MessagePosté le: Mer 10 Jan - 19:33 (2018)    Sujet du message: l'écologie contre les véhicules dans la nature : Les contre arguments ! Répondre en citant

Sujet houleux !

A voir les arguments du Bison, on aurait presque envie d'interdire les sports en nature, et de n'autoriser que les 4x4 ! Mr. Green Peut être que dans l'Hérault la gestion des loisirs verts est catastrophique (j'ai reconnu le lac du Salagou et les gorges de l'Hérault), et que la chasse aux véhicules est plus féroce qu'ailleurs, ce qui provoque ta colère compréhensive,  mais dans beaucoup d'autres régions Françaises, le partage de la nature entre les écolos et les autres, se passent beaucoup mieux. Dans les Alpes et les pyrénéens, par exemple, on peut pratiquer son loisir vert, voir des clubs de 4x4, de VTT, des animaux, des fermiers, et de vastes étendues sauvages ... sans se marcher les uns sur les autres, et il n'y a quasiment aucun stigmate des loisirs humains.

Quoi que c'est bien naturel, les vieux moteurs diesel et bruyants des vieux 4x4, agacent quelques fois, lorsqu'on est en train de réaliser un petit exploit sportif en pleine nature sur les monts ou cols. Les alvéoles des poumons grands ouvertes ! Mais une fois, surpris par un orage, j'ai bien été content de tomber sur des gars en 4x4, pour me redescendre. N'ayant pas prévu la neige, j'aurai pu mourir de froid là haut.

Avec tes exemples, il ne faudrait pas généraliser non plus, la majorité des loisirs se passent seuls ou en cercle restreint,et respectent la nature, il ne faudrait pas non plus voir des 4x4 partout.
_________________
Joe Is There


Revenir en haut
Le Bison
Administrateur

En ligne

Inscrit le: 21 Déc 2016
Messages: 1 178
Localisation: Herault

MessagePosté le: Mer 10 Jan - 19:57 (2018)    Sujet du message: l'écologie contre les véhicules dans la nature : Les contre arguments ! Répondre en citant

Merci pour vos commentaires sympathiques.

Espérer du dialogue , serait formidable, mais tordre le coup aux idées reçues, est presque impossible, surtout qu'elles ne s'inscrivent pas du tout dans la tendance actuelle.

Je n'ai pas la prétention de prêcher pour l'ensemble des loisirs motorisés. Certains sont effectivement incompatibles avec le respect de notre environnement naturel.

Effectivement dans l'Hérault, principalement, nous avons l'impression que les responsables ne réfléchissent qu'en fonction des appareils électoraux.

Figurez-vous qu'ils ont accepté de se soumettre au lobbying écolo en interdisant presque tous les chemins carrossables, et que face aux catastrophes et carnages liés aux incendies, que les pompiers ne pouvaient plus éteindre, ils ont préféré dépenser des dizaines de millions d'euros, dans la création des DFCI (autoroutes en concassé pour les pompiers), plutôt que de re ouvrir les chemins, ce qui est gratuit, et n'aurait rien coûter au contribuable. 
En attendant je ne vous dis pas les hectares et hectares envolés en fumée pour le seul plaisir des écolos, de pouvoir se promener à pieds sans rencontrer de véhicules.

Dans l'Aude, ils n'ont pas ce problème, et tous les chemins sont ouverts, les pompiers peuvent donc aller partout, comme tout le monde, et tout le monde est gagnant, surtout les animaux et végétaux qui ne vont pas mourir carbonisés.

Je suis conscient que dans certaines régions, l'intelligence de gestion du patrimoine, se passe mieux, des régions où il y a plus d'animaux sauvages, plus d'espace naturels, plus de paysans, plus de chasseurs, plus de randonneurs et 4x4, et moins d'écolos intégristes.

Quoi que je défends et revendique le droit de nous promener en pleine nature avec nos véhicules 4wd, par de jolis et anciens chemins , je ne suis pas non plus pour des courses ou rallyes sauvages offroad incontrôlés. J'espère que vous avez compris la nuance.
_________________
À coeur vaillant rien d'impossible.
Page Facebook : https://www.facebook.com/Volvoxc70offroad/


Dernière édition par Le Bison le Jeu 11 Jan - 15:57 (2018); édité 3 fois
Revenir en haut
Franc63


En ligne

Inscrit le: 06 Aoû 2017
Messages: 233
Localisation: Auvergne

MessagePosté le: Mer 10 Jan - 20:57 (2018)    Sujet du message: l'écologie contre les véhicules dans la nature : Les contre arguments ! Répondre en citant

Emilie, si tu savais combien (moi, randonneur pédestre de longue date) j'étais embarrassé lorsque je roulais dans les bois et les chemins avec mes SSV  Embarassed


Le bruit de ces engins est la principale raison de mon abandon de cette discipline !
Je roule toujours dans les bois et les chemins mais en faisant beaucoup, beaucoup moins de bruit.
_________________
Entre "dehors" et "dedans", j'ai choisi "dehors" .... c'est plus grand
François


Revenir en haut
RoK


Hors ligne

Inscrit le: 21 Nov 2017
Messages: 136
Localisation: Strasbourg

MessagePosté le: Jeu 11 Jan - 11:59 (2018)    Sujet du message: l'écologie contre les véhicules dans la nature : Les contre arguments ! Répondre en citant

Franc, tu aurais besoin d'un SSV électrique... 


Je comprends la position de Bison, après tout est une question de nuance et de mesure. Où se situe de le raisonnable dans la pratique d'une activité ? Effectivement 5000 canoës par jour dans l'Ardèche ça entraîne un paquet de problèmes (pollution de l'eau, tranquillité des animaux, retour des embarcations par camionnettes toute la journée !...) mais ça contribue à l'économie. 2 ou 3 4x4 qui circulent dans des forêts ou sur des sentiers en suivant un road-book ne provoquent pas d'énormes dégâts, mais s'il y en a 5000 c'est une autre histoire. Est-ce par l'exemplarité de notre pratique que nous pouvons faire avancer les choses ? Je l'espère bien et j'ai le sentiment que les personnes sur ce site ont le bon état d'esprit par rapport à cela.


Mais en allant dans les démonstrations un peu faciles et extrêmes on risque de perdre en crédibilité. J'aurais plutôt tendance à vouloir communiquer sur une pratique aussi respectueuse que possible de l'environnement plutôt que de vouloir dénigrer d'autres pratiques. Nous pouvons tous cohabiter si nous avançons raisonnablement. Pour l'instant le bivouac tel que nous l'entendons n'est pas une activité de masse (et bien heureusement) mais si elle le devenait cela deviendrait un réel problème, non ?


La question de l'écologie ne me semble pas incompatible avec la pratique du bivouac, même si celle-ci se pratique en 4x4. Le tout est de bien réussir à se différencier de l'image des Rednecks américains qui écrasent t enfument tout sur leur passage (encore un joli cliché) et de celle des quads ou moto-cross qui roulent bruyamment à toute blinde dans les forêts. Il s'agit donc d'avancer prudemment, aussi bien sur les chemins que dans nos écrits pour montrer que nous sommes avant tout des humains respectueux des hommes (et des femmes, des enfants, des chiens, des chats, etc...) et de la nature.


Revenir en haut
Le Bison
Administrateur

En ligne

Inscrit le: 21 Déc 2016
Messages: 1 178
Localisation: Herault

MessagePosté le: Jeu 11 Jan - 12:15 (2018)    Sujet du message: l'écologie contre les véhicules dans la nature : Les contre arguments ! Répondre en citant

Tout à fait d'accord. Faire preuve de mesure et d'exemplarité est une bonne chose.

Cependant , dans certaines régions,  ça ne change rien au fait que nous servons de bouc émissaires pour donner bonne consciense à d'autres.

Ma comparaison ne vaut d'ailleurs que pour ces régions avec des autorités ayant cette sale mentalité,  dans le but d'interpeller et de changer les conceptions.

J'appelle à la mesure et à la réglementation éclairée de notre loisir et non à une chasse aux sorcières comme pratiquée actuellement.
_________________
À coeur vaillant rien d'impossible.
Page Facebook : https://www.facebook.com/Volvoxc70offroad/


Revenir en haut
RoK


Hors ligne

Inscrit le: 21 Nov 2017
Messages: 136
Localisation: Strasbourg

MessagePosté le: Jeu 11 Jan - 12:21 (2018)    Sujet du message: l'écologie contre les véhicules dans la nature : Les contre arguments ! Répondre en citant

Nous sommes donc sur la même longueur d'onde !  Okay

Revenir en haut
Bébert


Hors ligne

Inscrit le: 20 Mai 2017
Messages: 87
Localisation: Hérault

MessagePosté le: Jeu 11 Jan - 14:57 (2018)    Sujet du message: l'écologie contre les véhicules dans la nature : Les contre arguments ! Répondre en citant

Moi je trouve le Bison trés Soft au contraire.

Lorsqu'on va skier une semaine et prendre du plaisir sur des pistes ouvertes au bulldozer, en arrachant des forêts entières, que l'on va à la plage où il n'y a plus aucun animal sauvage de vivant, ni sur terre ni en mer, lorsqu'on habite, va au cinéma, ou faire ses courses, dans de vastes complexes construits sur des zones naturelles dévastées et bétonnées, où tout est mort, quand on se félicite des milliers de lotissements, immeubles et zones artisanales, qui poussent dans nos garrigues et champs, où plus rien de vivant n'existe, lorsqu'on prend plaisir à aller se promener à pieds ou en vélo, dans des sites naturels plus fréquentés que les champs Élysées en été, où tous les animaux ont disparu, quand on ferme les yeux sur les principales sources de pollution ou le ravage des grands travaux, (au nom des arrangements politiques), quand on ferme les yeux sur la disparitions d'espèces entières, et qu'on ne focalise que sur les chasseurs de sangliers, quand on se félicite de la fermeture des chemins aux véhicules, pour être plus au calme, et qu'on pleure devant les incendies, où les pompiers ont eu du mal à accéder,........... On ne vient pas faire la morale et se donner bonne consciense en expliquant que les méchants c'est nous !

Ce n'est pas une chasse aux sorcières organisée contre les randonneurs motorisés, c'est un véritable scandale d'hypocrisie et de mauvaise foi !   
_________________
C4 Picasso pour la route et Subaru Forester pour les chemins.


Revenir en haut
Le Bison
Administrateur

En ligne

Inscrit le: 21 Déc 2016
Messages: 1 178
Localisation: Herault

MessagePosté le: Jeu 11 Jan - 16:24 (2018)    Sujet du message: l'écologie contre les véhicules dans la nature : Les contre arguments ! Répondre en citant

Tout à fait, et ce sont ces mêmes personnes, qui au nom de l'écologie, ont imposé une transition énergétique qui provoque encore plus de dégâts environnementaux, que les anciennes solutions, déjà condamnables. Ils ont juste déplacé les désastres écologiques dans d'autres pays plus pauvres, mais les impacts sont encore plus dramatiques.

Aprés avoir lu cet article sur l'énorme catastrophe écologique qu'impose le traitement des panneaux solaires, batteries, surproduction d'électricité et autres smartphones et trucs connectés,

Vous écouterez et verrez les écolos d'un autre oeil, et comprendrez pourquoi certains d'entre nous ne supportent plus leur dominance, sur la gestion de notre territoire et liberté.

http://www.lesinrocks.com/2018/01/06/livres/un-livre-revele-la-plus-fantast…


C'est écœurant une telle hypocrisie.
_________________
À coeur vaillant rien d'impossible.
Page Facebook : https://www.facebook.com/Volvoxc70offroad/


Revenir en haut
RoK


Hors ligne

Inscrit le: 21 Nov 2017
Messages: 136
Localisation: Strasbourg

MessagePosté le: Jeu 11 Jan - 17:03 (2018)    Sujet du message: l'écologie contre les véhicules dans la nature : Les contre arguments ! Répondre en citant

Article fort intéressant, merci pour le partage !

Revenir en haut
Franc63


En ligne

Inscrit le: 06 Aoû 2017
Messages: 233
Localisation: Auvergne

MessagePosté le: Ven 12 Jan - 08:51 (2018)    Sujet du message: l'écologie contre les véhicules dans la nature : Les contre arguments ! Répondre en citant

RoK a écrit:
Franc, tu aurais besoin d'un SSV électrique... 
...............



J'en ai rêvé lorsque j'ai fait ma "transition" vers du 4x4 plus soft, mais ça n'existe pas ; du moins, j'en ai pas trouvé !


Je me vois mal embarquer un groupe électrogène pour recharger 500 kg de batteries lors des bivouacs  Shocked  et pouvoir rouler 100 km dans les chemins.  Laughing


Mon autre voiture est hybride, mais sans essence point de salut  Laughing
_________________
Entre "dehors" et "dedans", j'ai choisi "dehors" .... c'est plus grand
François


Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 20:23 (2018)    Sujet du message: l'écologie contre les véhicules dans la nature : Les contre arguments !

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
   France bivouac et tourisme Index du Forum -> Les spots légaux, parcours et idées. Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | Panneau d’administration | créer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Designed by hervedesign.com